Construction numérique : Spie batignolles signe la charte "Objectif BIM 2022"

Image de l'actualité
9 novembre 2017

Construction numérique : Spie batignolles signe la charte "Objectif BIM 2022"

Notre avenir passe aussi par la construction numé-rique

Jeudi 9 novembre, à l’occasion du salon Batimat, Spie batignolles a signé la charte d’engagement volontaire pour la construction numérique " Objectif BIM 2022 ", aux côtés de 50 acteurs de la filière et du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.

Vers une généralisation du BIM à horizon 2022 :

À travers cette charte, maîtres d'ouvrage (privés et publics), entreprises géné-rales, fédérations et syndicats (EGF.BTP, Syntec, CNA...) s'engagent aux côtés de l’Etat et du CSCEE* à construire de façon systématique selon les principes du BIM (Building Information Modeling). Nous marquons également notre vo-lonté d'accompagner la transformation digitale actuellement en cours dans le secteur du bâtiment.

Construire plus, mieux et moins cher :

La stratégie Logement a été présentée le 20 septembre 2017 par le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, et le secrétaire d'Etat, Julien Denormandie. Elle fixe le cap du quinquennat dans la construction : « Construire plus, mieux et moins cher ». Elle ambitionne d'accélérer la transition numérique dans le secteur pour généraliser le recours à la maquette numérique dans toute construction neuve à l'horizon 2022.

Une révolution est possible !

Les acteurs de la construction sont unanimes sur le potentiel de la conception numérique : réduction des délais de construction, meilleurs échanges entre les acteurs, économies de matériaux, diminution de 10 % des coûts de sinistralité dans la construction, économie de 5 % des coûts construction et économies de maintenance.

Cette transformation digitale du secteur s'accompagnera d'une révolution sans précédent dans le champ de l'économie de la donnée bâtiment. L'ob-jectif sera d'apporter une approche renouvelée de l'exploitation et de la main-tenance d'un bâtiment ainsi que de l'information du citoyen sur son environ-nement. À terme, le bâtiment deviendra une plateforme de service pour l'ha-bitant, pour plus de confort et un habitat repensé.

*conseil Supérieur de la Construction et de l'Efficacité Energétique